Néo-Khordel

Néo-Khordel est le nom donné au quartier gaellian de la grande Cité d’Akith. A l’origine il s’est développé contre les murs extérieurs de la ville, autour d’une usine, fruit d’accords d’échanges de connaissances scientifiques entre les Tyelcans et le Congrégat de Khordel.

Puis Akith a étendu son enceinte autour du quartier naissant, afin de le protéger des bandits, mais également pour le contrôler et l’assimiler. Depuis c’est un quartier de la Cité, presque comme les autres...

... Presque en effet, à ceci prêt que la population d’origine majoritairement gaellianne qui y vit à un tempérament bien différent des citoyens tyelcans. Ces gaellians, maintenant néo-khordéliens depuis plus d’une dizaine d’années, n’ont pas le même respect pour les traditions nodiennes et ont apporté dans leurs valises leurs propres moeurs, leurs religions, leurs idéaux, leurs conflits et leurs maladies...

Ce quartier de Néo-Khordel est un véritable carrefour des civilisations, et il sera, à n’en pas douter, le creuset d’une nouvelle ère pour les peuples de Magna Sphaera !


Note d'intention

Cadre et époque

Monde imaginaire d’Inspiration Époque victorienne / préindustrielle (moitié du 19ème siècle), mélangeant des technologies d’époques et de la magie.
Le cadre du jeu se situe dans un quartier construit autour d’une usine type européenne, elle-même implantée au sein d’une Cité-État autochtone d’inspiration précolombienne et égyptienne. La découverte et la relation entre les deux continents seront des enjeux prépondérants.

Types de personnages

Les personnages sont en partie des prétirés écrits par les Orgas, qui sont attribués en fonction de vos réponses au questionnaire d’inscription. Des BG peuvent être proposés, que les Orgas prendront en compte pour écrire vos personnages (mais qu'ils ne reprendront pas forcément en totalité).
Les tenues et coutumes seront d'inspiration Europe milieu du 19eme siècle et Amérique préconquête de l’ouest ou précolombienne.
Les personnages sont des gens ordinaires - dans le sens où il n’y a pas de superhéros ou d’Empereur caché - qui pourront être confrontés à l'extraordinaire.
Les joueurs ont accès aux livrets de règles et annexes pour indiquer leurs préférences de compétences, mais le choix final reste à la discrétion des organisateurs (d’où l’absence de coût d'XP dans le livret de règles) pour tous les personnages.

Raison de la présence des personnages

A l’origine, une bonne partie des personnages devaient participer à la vie au sein de l’Usine ou de l’Université de Néo-Khordel, en travaillant, expérimentant. D’autres étaient là pour le commerce extérieur, pour trafiquer, ou simplement pour s’inventer une nouvelle vie.
Puis d’Usine a été démantelé par Khordel et une dizaine d’année ont passé. Les personnages sont maintenant principalement des citadins d’origines diverses, en majorité gaellianne. On trouve parmi eux d’honnêtes marchands, des notables, des médecins, des gardiens de l’ordre, des chercheurs, scientifiques et archéologues, des magiciens érudits mais également plétore de truands ou autres mafieux de tous crins !

Principaux enjeux

Cohabitation entre des gens originaires de peuples et de continents culturellement et technologiquement différents, avec un rapport de force égal. L’implantation gaéllienne sur Maka Daragon est maintenant solide, depuis des années les deux continents se côtoient, sans guerre ouverte.
Dans le quartier de Néo-Khordel, mafias et police presque officielle font régner un climat de guerre des gangs, guerre néanmoins en trêve depuis quelques années. Ce délicat équilibre des forces se transformera-t-il en paix durable pour le quartier, ou n’est-ce là que le calme précaire qui précède toujours la tempête ?

Type de jeu

Ce jeu fait la part belle à l’histoire, aux intrigues individuelles et leurs lots d’interactions entre personnages. La vie et le quotidien du quartier mais également la découverte de l’univers et de ses mystères sont des axes majeurs de l’écriture du jeu. L’ordinaire qui rencontre l’extraordinaire. Une partie des personnages sont préconstruits pour faciliter leur intégration dans les trames scénaristiques, mais nous ne refusons pas les BG proposés par les joueurs (ils seront adaptés selon les besoins par les Orgas).
Nombre de vos adversaires éventuels seront des joueurs avec leurs propres enjeux.. Ce jeu n’est donc pas un jeu de combat contre des PNJs en vague ou de massacres d’Indiens. Ce jeu est une cohabitation entre les peuples avec leurs différences et leurs forces propres (lois, traditions, magie ou technologie).
Ce jeu n’est pas un jeu de délégation, la plupart des joueurs jouent seuls, en binôme ou par tout petit groupe (3-4), qui vont interagir les uns avec les autres, s’allier ou se trahir durant le jeu.
Ce jeu n’est pas linéaire, les Orgas ne souhaitant pas guider les joueurs vers la solution souhaitée. Il n’y a souvent aucune solution préférée, mais une liste de possibilités pour résoudre un problème ou une situation. Parfois même nous ne savons pas vraiment où peut mener une intrigue, mais nous sommes réactifs et très ouverts aux propositions des joueurs.
Certains évènements vont concerner la majorité des joueurs, d’autres uniquement de petits groupes, et quelques trames n’impliqueront qu’un seul personnage.

Ton & Expérience

Vous jouerez des personnages impliqués dans la vie d’un quartier, qu’ils soient anciens ouvriers, ingénieurs, policiers, mafieux, médecins, réfugiés, commerçants ou simples visiteurs, afin de vivre une histoire proche des personnages sans directement décider que le monde est suspendu à chacune des décisions de ces derniers.
Le rythme du jeu sera rapide et autonome, compétitif ou coopératif selon les choix directs des joueurs. Les histoires sont individuelles, impliquant parfois des croisements entre plusieurs personnages qui ne se connaissent pas toujours.
Plusieurs arcs narratifs pouvant toucher tous les joueurs, sans obligation de s’impliquer, et des arcs narratifs centrés sur un ou plusieurs personnages.
Ce jeu peut impliquer du racisme entre les continents, du sexisme selon les cultures jouées, des violences physiques et morales entre personnages et des alliances et trahisons multiples.

Engagement et prise de position des Orgas

Pour notre équipe, ce GN est une expérience ludique et narrative où il n’y a pas de gagnants ou de perdants, où nous souhaitons voir de belles scènes se jouer et de belles histoires se vivre.
Ce jeu nous offre également la possibilité d’explorer une période donnée de l’univers des Terres de Nod qui nous permettra de révéler petit à petit les secrets du monde, au fil des GN de cette Chronique.
Il y aura de grandes ellipses entre deux opus, et il ne sera pas automatiquement possible de rejouer un même personnage (il y aura des conditions comme la vieillesse).
Les règles définitives seront disponibles sur notre site internet ou notre page Facebook, elles ont été modifiées depuis la dernière chronique, pour réduire leur aspect “Med-fan”.
Pour les éventuels scènes de combat, les contacts physiques directs sont prohibés, seuls sont autorisés les combats à l’arme de GN ou les combats à main nue en mode spectacles chorégraphiés entre deux joueurs volontaires (les scores de combat étant déterminés par avance, le résultat aussi).
Les joueurs et joueuses ont toute latitude pour interpréter les scènes d’insultes, de séduction ou de violence, mais toujours dans la limite et le respect du consentement explicite de ces derniers. Tout protagoniste d’une scène est libre de la quitter si la situation outrepasse son consentement. Aucun manquement à ces règles ne sera toléré.
Notre équipe sera toujours à l’écoute si les joueurs et joueuses rencontrent des difficultés pendant le jeu, quelles qu’elles soient.

Association Khonsou - W3C Validator - Mentions légales et Illustrateurs